Rappels d'électrocinétique


Sylvain Tisserant - ESIL



Retour au plan du cours
Index

Lois de base

  1. Dipôle électrocinétique
  2. Puissance électrique reçue par un dipôle
  3. Lois de Kirchoff
  4. Associations de dipôles
  5. Résistances
  6. Sources de tension et de courant
  7. Dipôles non polarisés
  8. Principe de superposition
  9. Théorèmes de Thévenin et de Norton
  10. Théorème de Millman

Avertissement : L'objet de ce chapitre n'est pas de démontrer rigoureusement tous les résultats supposés connus de l'électrocinétique. Il s'agit plutôt d'un aide-mémoire rappelant les principales lois utilisées pour la mise en équation des circuits électriques.


Sources de tension et de courant

Sources de tension idéales et réelles

Un générateur de tension idéal délivre une tension indépendante du courant débité :

Cette tension est la force électromotrice (f.e.m.) du générateur.

 

La résistance interne d'un générateur de tension idéal est nulle, ce qui n'est généralement pas le cas pour un générateur réel. Un générateur réel est modélisé par un générateur idéal en série avec sa résistance interne. En convention générateur, la caractéristique statique tension-courant du générateur de tension réel devient : u = e - r i. La résistance interne induit une chute de tension.

 

On distingue deux types de source de tension. Une source indépendante, ou autonome, est une source dont la valeur de la f.e.m. est constante et ne dépend pas du circuit. Une source commandée, contrôlée, ou liée est une source dont la valeur de la f.e.m. dépend d'une quantité externe à la source, par exemple une tension ou une intensité du circuit.

Un générateur de tension idéal est un exemple de dipôle polarisé : le signe de la f.e.m. (ou f.c.e.m.) est indépendant de celui du courant. Selon les cas il fonctionne comme générateur ou récepteur. En effet, en notation générateur p = u i représente la puissance délivrée au reste du circuit par la source de tension. Ainsi :

si i > 0 Þ p > 0 source º générateur

si i < 0 Þ p < 0 source º récepteur

 

Sources de courant idéales et réelles

Un générateur de courant idéal débite un courant dont l'intensité est indépendante de la tension aux bornes du générateur :

La figure suivante montre le symbole d'une source de courant idéale et sa caractéristique courant-tension.

La résistance interne d'une source de courant idéale est infinie. Pour un générateur réel on tient compte de sa résistance interne, en le modélisant par une source idéale de courant en parallèle avec sa résistance interne r. En convention générateur, la caractéristique statique courant-tension du générateur de courant réel est donc :

.

Comme pour les sources de tension on distingue les sources de courant indépendantes et les sources de courant commandées qui dépendent d'une grandeur électrique du circuit.

 


Page précédente
Page suivante

Dernière mise à jour : par Sylvain Tisserant